La presse



… «Ah ! le Monde Impertinent d’un Petit bonhomme ! Avec ce théâtre d’objets et de marionnette la Baraka  Théâtre à fait l’unanimité. Christian Alberti sait se faire oublier, réapparaître au moment  le plus inattendu.  Avec humour et délicatesse il nous fait prendre ses doigts pour des danseurs de tango et un paravent  pour  un  tapis volant .
Son petit bonhomme vêtu d’une robe noire se résume à un visage et une main. Mais quelle vitalité quelle sensibilité il insuffle à ces simples éléments.” 

Mitzi Gerbert le Dauphiné Vaucluse                                                                                                                                                                      


 ... « ses improvisations libres et spontanées, aux jeu souvent  espiègle derrière lequel se cache un génial manipulateur, provoque en nous une douce sensation d'apesanteur et une subtile impression onirique .          
Avec Christian Alberti, chaque objet manipulé, balle, aspirateur, ciseaux, n’est que prétexte. La magie de son spectacle jaillit  de sa liberté intuitive dont il nous fait dont avec une grande générosité ... »

Laurent Faret le Dauphiné Vaucluse


... « Nous  voilà projetés dans un univers minimaliste de  poésie et de rêves où marionnette  et objets s’articulent au gré des fantaisies de l’auteur. Le tout saupoudré de chant ou de  musique, c’est du  grand art  vraiment . »   

Pascale Seiller, La  Provence