Le monde impertinent d'un Petit Bonhomme



Dans le noir dépouillé d’un théâtre de songe, un petit bonhomme malicieux, s’anime... Vieux de tous ces héros aux destins mythiques, hymnes à l’amour jeune de cette énergie espiègle, hymne à la vie, il nous entraîne dans cet espace magique, traversé d’envolées lyriques et d’échanges  tendrement naïfs.




Le vol d’un oiseau, la danse du paravent, les « petits doigts tango »
et les déplacements éthérés d’une marionnette qui s’amuse d’objets usuels



Des mondes vont s'ouvrir, se rencontrer, se  contredire selon un fil onirique bien singulier, délimités par nos seuls imaginaires. 
Le manipulateur tel un funambule, se joue d’objets usuels, ciseaux, balle, aspirateur, passe à une abstraction tout de rêve et de sensualité  lorsque s’élancent les doigts/  tango et se déploie le paravent dont la danse devient désir...
Rêve ou réalité ?





 


 
Porté par cette intention le public s’abandonne alors à sa perception  silencieuse.
Un dialogue sans mots avec ce qui lui est donné de voir